Electronic music . (poésies en mouvement)

Le dimitile, 8km sur une crête!

Nous avons marché sur le piton de la fournaise, une randonnée qui vaut le détour. La fierté de l’ile peut l’être ! Rien que pour y arriver nous avons roulé sur des routes qui donnent comme un goût de campagne normande avec ces pâturages remplis de vaches et un gout de Pyrénées avec ces grandes forêts de sapin (en fait, c’est des Crytomerias) pour accéder à la plaine des sables. Nous découvrons le paysage lunaire dernière toute cette verdure. 

300m de dénivelé pour voir le cratère dolomieu qui s’est effondré de plusieurs centaine de mètre en 2007. Pour vous donner une idée, la tour Eiffel loge maintenant dans le cratère.

Nos petits mollets sont d’attaques…

Une première randonnée qui nous aura valus bien des courbatures. Grand Bassin, 600m de dénivelé à pic pour arriver en contre bas, dans un petit hameau arboré par une rivière qui en saison de pluie est plus importante. Encore un petit effort pour voir la cascade qui malheureusement pour nous été presque inexistante. Un passage sympa qui laisse le choix traverser la rivière ou d’escalader la falaise sur 2, 3 enjambées techniques, ce que nous avons choisi. En remontant les 600m une surprise nous attendait…. la pluie qui nous a bien rafraîchis.

Nous voilà à Anse les Cascades 11h, coïncidence nous apprenons qu’une pirogue va arriver remplie de poissons frais. Ni vu ni connu, nous échangerons de la fraiche contre du frais….La suite le chef Mogette la coquillette sorti le grand jeu du poisson vidé, écaillé, sur sa feuille de palmier, accompagné de sa papillote de pomme de terre, le tout cuit au feu de bois au grand régal de sa paupiette Lulu. Lé bon, lé cool !!!